La première fois que je me suis donné le droit de dire que je faisais des films, c'est après avoir vu LA JETÉE. 

CHRIS MARKER y réalisait un film de science fiction bouleversant avec des photos prises pour la plupart dans un sous-sol. On avait le droit de faire ça comme ça, de donner un visage à ses rêves dans sa caverne en y conviant ses amis.

Paraphraser mes petits films n'aurait pas grand intérêt, ils sont nés spontanément et rien ne les justifie vraiment sinon l'envie et une bonne dose d'obsession.

Et puis j'aime à croire que certains mystères agissent.