Capture d’écran 2018-10-12 à 21.09.04.pn

?

Pourquoi faire?

Je filme depuis l'adolescence, pour moi c'est un endroit étonnant que celui du regard. Observer implique d'absorber le réel à un niveau sensible, c'est une expérience. Ce qui est filmé constitue un tout : Il n'y a pas un passant, un décor, une lumière, une caméra; il y a un tout qui tient dans un rectangle. Tarkovky parle de sceller le temps, il y a quelque chose de cet ordre là.

Pourquoi dire?

Filmer n'est pas dire. Filmer c'est frotter l'acte à la parole et essayer d'en faire de la lumière. Le cinéma ne peut pas dire la vérité. Il ne peut que donner à éprouver le mystère de la vérité. Je ne fais pas des images pour dire des choses, je le fais plutôt pour éprouver les questions

Pourquoi montrer?

Le désir de partager une oeuvre finie est légitime. Les conditions elles ne le sont pas. Je ne comprends pas bien toute cette frénésie autour de la production et l'argent. On peut très bien réaliser des films sans producteur. On a le droit de vouloir finir ailleurs que sur Netflix ou dans les cartons d'un distributeur frileux. Le profit d'une oeuvre n'est pas quantifiable, on ne peut pas le lier à une économie.

Cela induit d'être dans une marge, c'est une belle idée. Les départementales sont toujours plus belles que les autoroutes.

Pourquoi?

C'est la seule question qui ne trouve de réponse que dans son propre écho. Pourquoi c'est l'homme, c'est sa définition, et le point d'interrogation est sans doute sa plus belle oeuvre.